Quand le cannabis fait mal!

Quand le cannabis fait mal!

Sujet d’actualité, la légalisation du cannabis au Canada amène plusieurs réflexions, notamment au niveau bucco-dentaire.

Des études faites en Belgique démontrent que le joint fait plus de ravage en bouche que la cigarette.  Les dentistes constatent chez les fumeurs de cannabis des colorations, de l’érosion dentaire, plus de caries, plus de dents manquantes, des mycoses et des lésions précancéreuses.  La dose et la durée dans le temps de consommation sont bien sûr des facteurs aggravants.

La substance active contenue dans le cannabis (THC) agit sur le système immunitaire et diminue la production de salive ce qui rend la plaque dentaire plus épaisse, collante et difficile à éliminer par le brossage.  Une modification de la flore buccale et une diminution des défenses immunitaires en résultant peuvent favoriser l’apparition des maladies des tissus qui soutiennent les dents.  Le fait que le cannabis soit souvent accompagné d’alcool ou de grignotage favorise aussi la détérioration de la bouche.

Tout fumeur devrait consulter régulièrement son dentiste qui pourrait lui donner l’information nécessaire, dépister les atteintes bucco-dentaires, les soigner ou référé au besoin chez un spécialiste.

Question ou commentaire

Votre adresse de messagerie et votre téléphone ne seront pas publiés. Les champs obligatoires sont indiqués avec un astérisque (*).